$(document).ready(function(){ chargementmenu(); });

La Case des Poètes (archives 2009-2014)

La Case des Poètes, association culturelle située à Paris

La Case Panafricaine de Recherche en Lecture/Écriture – CPRLE Paris / France                                                                                         

La Case des poètes / La Case panafricaine de recherche en lecture écriture (CPRLE) a été fondée en 2007 à Paris en France par Amadou Elimane Kane, écrivain poète et enseignant chercheur. Sa création est parue au Journal Officiel N°0051 en date du 22 décembre 2007 sous l’annonce N° 01676.
La Case des poètes a pour vocation d’offrir aux écrivains, aux chercheurs et aux artistes un lieu de rencontre, de recherche, de travail et des services.  Elle promeut en particulier la poésie auprès de tous les publics (scolaire, associatif, bibliothèque, etc.) en organisant des rencontres, des débats et des ateliers de lecture écriture.

Voici en détail les actions réalisées de 2007 à 2012 :

Lycée Théodore Monod de Noisy-le-Sec / France / 2007-2008 / Académie de Créteil

affiche-elimane-kane-2.jpg

 couverture-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Poète dans la classe avec Amadou Elimane Kane. Atelier de lecture écriture de poésie en coordination avec Isabelle CHEMIN, professeur documentaliste, de Samira EL HADI, professeur d’arts appliqués, et deux professeurs de Lettres : 1 classe de 1ère année BEP électrotechnique et 1 classe de 2ème année BEP Vente. Cet atelier a abouti à la publication d’un recueil de poésie illustrée intitulé Chant d’Afrique. p26-et-27.pdf p26-et-27.pdf karamoko-ladji.pdf karamoko-ladji.pdf

mme-guigou-les-eleves-mme-luysch-2.jpg

Madame Elisabeth Guigou, députée en Seine-Saint-Denis, en visite au lycée Théodore Monod de Noisy-le-Sec pour saluer le travail des élèves, juin 2008

Lycée Théodore Monod de Noisy-le-Sec / France / 2008-2009 / Académie de Créteil

Lire, dire et écrire de la poésie avec Amadou Elimane Kane. Atelier de lecture écriture de poésie en coordination avec Isabelle CHEMIN, professeur documentaliste et deux professeurs de Lettres : 1 classe de 2ème année BEP électrotechnique et 1 classe de Première BAC PRO Art et métiers de la mode. Cet atelier a abouti à la une performance poétique en avril 2009 à la Maison de la poésie à Paris.

equipe-poesie30-avril2009-1.jpg

Les élèves du lycée Théodore Monod de Noisy-le-Sec, Maison de la Poésie, Paris, avril 2009

Lycée Théodore Monod de Noisy-le-Sec / France / 2009-2010 / Académie de Créteil

1. Projet de regards croisés Alter’Egaux : Projet pluridisciplinaire de poésie et de photographie avec Amadou Elimane Kane, en coordination avec Isabelle CHEMIN, professeur documentaliste, un professeur de lettres et Catherine Berthelin, professeur d’Arts Appliqués. Atelier de lecture et écriture de poésie. Classe de première BAC PRO Arts et métiers de la mode. Ce projet a abouti à la publication d’un recueil de poésie et de photographie intitulé Singulier Pluriel, Paroles arc-en-ciel brochure-singulier-pluriel.pdf brochure-singulier-pluriel.pdf

p1000318.jpg

Travail de recomposition de Chant sacré d'Amadou Elimane Kane, lycée Théodore Monod de Noisy-le-Sec, France, 2010

2. Lycéens au Sénégal : Projet disciplinaire autour de l’histoire et de la mémoire de l’esclavage avec Amadou Elimane Kane, en coordination avec Isabelle CHEMIN, professeur documentaliste. Atelier didactique consacré à l’histoire de l’esclavage, en partenariat avec le Lycée Mariama Ba de l'ïle de Gorée et du Professeur Mustapha SENE. Classe de première BAC PRO Arts et métiers de la mode. Ce projet a abouti à un voyage historique, culturel et pédagogique au Sénégal encadré par Amadou Elimane Kane. cdi-place-du-souvenir-monument-de-la-renaissance.pdf cdi-place-du-souvenir-monument-de-la-renaissance.pdf cdi-senegal-joal-9-mai-2010.pdf cdi-senegal-joal-9-mai-2010.pdf cdi-senegal-ile-de-goree-10-mai-2010.pdf cdi-senegal-ile-de-goree-10-mai-2010.pdf cdi-senegal-tirailleurs-mfa-thiaroye-mai-2010.pdf cdi-senegal-tirailleurs-mfa-thiaroye-mai-2010.pdf cdi-senegal-tm-et-atelier-de-couture-mai-2010.pdf cdi-senegal-tm-et-atelier-de-couture-mai-2010.pdf

p1000656-1.jpg

Les élèves du lycée Théodore Monod de Noisy-le-Sec et Amadou Elimane Kane, Monument de la Renaissance Africaine, Dakar, mai 2010

Journée du 10 mai 2010, les élèves visitent l'île de Gorée accompagnés des élèves du Lycée Mariama Ba et du Professeur Mustapha SENE. Ce travail d'échange historique a été mené conjointement par Amadou Elimane Kane et Mustapha Sene. Ce moment de rencontre a été le point culminant de ce voyage pédagogique.

img-2802.jpg

Le lycée Mariama Ba de Gorée accueille les élèves du lycée Théodore Monod de Noisy-le-sec, 10 mai 2010

VISITE DES ÉLEVES DU LYCÉE THÉODORE MONOD DE NOISY-LE-SEC A DAKAR : Un cours pratique sur l’esclavage à Gorée  

Des élèves du lycée Théodore Monod de Noisy-le-Sec ont effectué un voyage pédagogique joyeux et intense à Gorée. Un séjour qui vaut tous les cours d’histoire sur l’esclavage. L’excitation des filles est déjà perceptible à l’embarcadère dans une ambiance bon enfant. La plupart d’entre elles immortalisaient des scènes avec leur appareil photo. Christelle Crochemar, la plus active, mitraillait tout ce qui bougeait et finit par courroucer Océane. Les autres n’ont pas résisté à l’envie d’acheter des souvenirs (paniers, colliers, etc.). Même Elodie, la timide est de la partie. Awa Baldé discute avec une vendeuse d’objets d’art établie à Gorée qui l’a invitée, une fois sur place, à faire un tour dans son échoppe. Dans la chaloupe, les membres de la délégation ont gagné le pont supérieur pour mieux apprécier le décor. Dakar, la capitale sénégalaise offre une autre image avec ses immeubles qui culminent au loin. Après une vingtaine de minutes de traversée, Gorée, l’île aux esclaves, se dévoile avec ses maisons couleur ocre. Jusqu’en 1848, une partie de la traite négrière s’y déroulait. Des milliers d’esclaves ont été envoyés en Amérique à partir de cette côte. Depuis, l’île, désormais un lieu de pèlerinage et patrimoine mondial de l’humanité, est livrée aux touristes.

A l’accueil, il y a les élèves de quatrième de l’école Mariama Bâ avec un de leur professeur, Moustapha Sène. La visite se fait à pied. Elle démarre par le presbytère où loge le curé. Cette demeure était la première maison des esclavages, renseigne Bobo. Quelques pas plus loin, le guide demande à ses hôtes de s’arrêter devant une statue qui représente un couple les bras en l’air et fers brisés aux poignets. « Ce sont les retrouvailles entre un mari et son épouse. Cette maquette nous vient des Antilles », explique le guide. A la maison des esclaves, une ancienne prison transformée en musée, l’ambiance devient pesante, les visages sont fermés. Dans ces cachots, les hommes, les femmes, les enfants étaient parqués séparément. Le regroupement des esclaves avaient lieu en ces lieux avant l’embarquement et la traversée vers les comptoirs d’outre Atlantique. L’étroitesse de ces pièces renseigne sur les mauvais traitements subis par les esclaves.

Émotion

Au cours de la visite d’un des minuscules cachots de la maison des esclaves, Christelle Crochemar, l’appareil photo au cou, fond en larmes, ne pouvant plus contenir son émotion. Ces cinq à dix minutes passées à la maison des esclaves ont réveillé en elle les souvenirs d’un passé refoulé au plus profond de son être. Elle a pu mesurer son ignorance devant tant d’atrocités dont l’homme est capable : « Comment l’homme a pu être aussi cruel », confie-t-elle, après s’être remise de ses émotions. Le guide Bobo, dit Yanick Noah, fils du célèbre conservateur Joseph Ndiaye aujourd’hui disparu, a décrit avec les mots justes les souffrances des esclaves. A travers un message subtil mais puissant, il a raconté les conditions abominables dans lesquelles vivaient les esclaves surtout lorsqu’il a amené la délégation dans la cave réservée aux esclaves récalcitrants. Un espace à peine d’un mètre de haut et de cinquante centimètres de large. A la fin de son récit, même le surveillant Mohamed Diallo a avoué son émotion.

Après cette étape, la délégation s’est rendue à l’école Mariama Bâ, un établissement d’excellence, explique Moustapha Sène. Cette école accueille les élèves classées première au concours de l’entrée en sixième. « Nos élèves viennent de toute les régions du Sénégal », dit-il. Il ajoute avec un brin de fierté : « beaucoup de nos anciennes pensionnaires sont devenues de hauts cadres dans l’administration sénégalaise. D’autres sont devenues des avocats, des ingénieurs, etc. ». La visite s’est poursuivie dans les places fortes de Gorée, notamment la mosquée construite sur ordre du gouverneur pour permettre aux fidèles musulmans de s’adonner à leur culte.

Cours d’histoire

Après le déjeuner, M. Sène a fait un petit cours d’histoire sur l’esclavage aux élèves, en soulignant que les responsabilités sont partagées dans cette traite des nègres. Il a souligné que l’île de Gorée a été source de convoitise des différences puissances européennes entre le 15e et 18 siècles. M. Amadou Elimane Kane, enseignant et écrivain poète, a dit deux beaux poèmes extraits de son livre « La Parole du baobab », publié aux éditions Acoria, en 1999. Le voyage pédagogique entrepris par des élèves de première du lycée Théodore Monod de Noisy-le-Sec, à Gorée, au Sénégal, vaut tous les cours d’histoire sur l’esclavage. Et, la date du 10 mai n’est pas fortuite. « Elle correspond à la journée commémorative de l’abolition de l’esclavage en métropole », explique Isabelle Chemin, un des professeurs accompagnateurs. Durant leur séjour au Sénégal, ces élèves ont aussi visité, à Dakar, la place du Souvenir, le monument de la Renaissance, le camp Thiaroye, le musée des armées, le musée Théodore Monod d’art africain de l’Ifan et un moment de rencontre. La délégation s’est rendue à Joal, la ville natale de Senghor avec une visite de Fadiouth et du cimetière mixte de l’île.

Article publié dans le quotidien Le Soleil le 11 mai 2010 par Mamadou Guèye

Lycée Samuel de Champlain / Chennevière sur Marne / France / 2009-2010 / Académie de Créteil

Projet de regards croisés Alter’Egaux : Toi hier, moi aujourd’hui, nous demain, projet pluridisciplinaire en coordination avec Stéphanie Rousseau, professeur de lettres histoire géographie et Valérie Lemoine, professeur d’Arts Appliqués. Rencontres avec des migrants : Partir du Sénégal avec Amadou Elimane Kane. Atelier débat et écriture. Deux classes de seconde BAC PROFESSIONNEL. Ce projet a abouti à la réalisation d’un mobile de paroles et de symboles, à la publication d’un recueil de témoignages et de photographie intitulé Alter’Egaux et à une exposition à Art Expro en mai 2010. Lien de la Cité Nationale de l'Histoire de l'Immigration à Paris : Toi hier, moi aujourd'hui, nous demain

Lycée Théodore Monod de Noisy-le-Sec / France / 2010-2011 / Académie de Créteil

Le dire poétique avec Amadou Elimane Kane. Atelier de lecture écriture de poésie en coordination avec Isabelle CHEMIN, professeur documentaliste et deux professeurs de Lettres : 2 classe de première BAC PROFESSIONNEL. Cet atelier a abouti à la une performance poétique en mars 2011 au salon du livre de Paris : Les lycéens poètes du Lycée Théodore Monod

sdl-18-mars-2011-352-1.jpg

Les élèves du lycée Théodore Monod de Noisy-le-Sec, leurs professeurs et Amadou Elimane Kane, Salon du livre de Paris, mars 2011

photos-sorties-2010-330.jpg

Amadou Elimane Kane et les professeurs du lycée Théodore Monod de Noisy-le-Sec, France, Salon du livre de Paris, mars 2011

Collège Nicolas Boileau / Chennevière sur Marne / France / 2010-2011 / Académie de Créteil

Poète dans la classe avec Amadou Elimane Kane. Atelier de lecture écriture de poésie en coordination avec Mme Boileau, professeur de lettres et du CRDP du Val de Marne : 1 classe de 6ème et 1 classe de 3ème.

Collège Charles Péguy Paris 19ème  / France / 2011-2012 / Académie de Paris

Lire, dire et écrire de la poésie avec  Amadou Elimane Kane. Atelier de lecture écriture de poésie en coordination avec Isabelle CHEMIN, professeur documentaliste sur le thème Exil, déracinement et engagement. Cet atelier a abouti à la publication d’un recueil de poèmes illustrés intitulé Poèmes au long court  maquette-poemes-au-long-cours.pdf maquette-poemes-au-long-cours.pdf et à une émission radiophonique et poétique : 22 petits poèmes - Collège Charles Péguy 

img-0292.jpg

Amadou Elimane Kane, les élèves et les professeurs, collège Charles Péguy de Paris 19ème, mars 2012

Collège Pablo Neruda d’Aulnay-sous-Bois  / France / 2011-2012 / Académie de Créteil

Atelier d’écriture avecAmadou Elimane Kane. Mise en place d'un travail d’adaptation cinématographique d’un récit intitulé L’ami dont l’aventure n’est pas ambiguë d’Amadou Elimane Kane. Les élèves de l'atelier vidéo du collège Pablo Neruda, encadré par Myriam FRAINE, professeur documentaliste, ont écrit un scénario intitulé Sur les traces de nos pères, adapté librement du récit d'Amadou Elimane Kane.

rencontre-2.png

rencontre-3.pngrencontre-6.pngrencontre-7-1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Amadou Elimane Kane et les élèves de l'atelier vidéo, collège Pablo Neruda, Aulnay-sous-Bois, mars 2012

Cet atelier a abouti à la réalisation du film vidéo dont le tournage a débuté au Sénégal entre le 29 octobre et le 7 novembre 2012. Lors de leur séjour culturel, artistique et pédagogique organisé par l'Institut Culturel Panafricain de Yene, les élèves ont pu tourner toutes les scènes prévues dans le scénario. Ce séjour, coordonné par Amadou Elimane Kane, a été l'occasion pour les élèves de mettre en oeuvre leur projet vidéo mais également de faire connaissance avec la culture sénégalaise et ses habitants. Installés à l'Institut Culturel Panafricain de Yene durant leur séjour, ils ont pu réaliser le tournage des scènes écrites pour le scénario et visiter de nombreux sites : le village de Yene, Dakar, l'île de Gorée, le lac Rose, Ouakam, Le Monument de la Renaissance Africaine. Ce séjour au Sénégal a été pour les élèves une formidable découverte en même temps que le lieu symbolique de la réalisation de leur film. Le film continue d'être tourné en France. Il sortira au mois de mars 2013 une fois le montage achevé.

img-6461-1.jpg

img-7644.jpg

equipe-de-tournage.jpg

 

 

 

 

 

img-7278-3.jpg

img-8201-2.jpg

img-8272-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 15 décembre 2012 - collège Pablo Neruda

Dans le cadre du projet de l'atelier vidéo du collège Pablo Neruda qui produit un film intitulé Sur les traces de nos pères, film adapté du récit L'ami dont l'aventure n'est pas ambigue d'Amadou Elimane Kane, les élèves ont présenté une exposition du séjour à l'Institut Culturel Panafricain et de recherche de Yene au Sénégal. De très beaux panneaux comportant des photographies, des textes, des reportages du séjour et des images du tournage du film. Mais aussi un portrait d'Amadou Elimane Kane, des objets du Sénégal et une présentation de la littérature sénégalaise. En présence des parents, des professeurs, du principal du collège, de Sylvain Taboni, BNP Paribas et de Claire Bam, vidéaste, les élèves de l'atelier vidéo, encadrés par Myriam Fraine, ont présenté le projet du film et ont projeté un montage provisoire des scènes réalisées au Sénégal. Le film sera projeté en avant-première au cinéma Le Trianon de Romainville en France le samedi 22 juin à 10H en présence de toute l'équipe du film et d'Amadou Elimane KANE. Bande-annonce Sur les traces de nos pères  Affiche Sur les traces de nos pères Affiche Sur les traces de nos pères Invitation Sur les traces de nos pères Invitation Sur les traces de nos pères

s7303299.jpgs7303303-3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

s7303304-1.jpg

s7303305-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Collège Charles Péguy Paris 19ème / France / 2012-2013 / Académie de Paris

Poésie Plurielle avec Amadou Elimane Kane, en coordination avec Isabelle CHEMIN, professeur documentaliste. Atelier de lecture et d'écriture de poésie qui propose un regard croisé entre la poésie française et la poésie sénégalaise d'expression française.Cet atelier s'est déroulé du 8 janvier au 15 février 2013 au collège Charles Péguy à Paris puis à l'école primaire de Yene Todd au Sénégal en mai 2013. Cet échange culturel a permis la rencontre entre tous les élèves autour de la poésie. Ce projet a abouti à la publication d’une anthologie poétique réunissant des poètes sénégalais et tous les poèmes des élèves intitulé Enseigner la lecture, l'écriture et l'oralité : à la rencontre de 14 poètes Sénégalais contemporains, éditions Lettres de Renaissances, juin 2013, à une émission de Radio Aligre : Liberté sur paroles, à une lecture poétique enregistrée par les élèves de l'atelier poésie du collège Charles Péguy : Poésies et à une émission radiophonique orchestré par Radio Clype : Poésie Plurielle

 

p1020535-2.jpgP1020600

p1020560.jpgp1020596.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Collège Charles Péguy Paris 19ème / France / 2013-2014 / Académie de Paris

La poésie dans tous ses états avec Amadou Elimane Kane, en coordination avec Isabelle CHEMIN, professeur documentaliste et les professeurs de lettres du collège Charles Péguy. Ce projet propose à toutes les classes de 6ème une séquence complète d'initiation à la poésie articulée autour de la lecture, l'écriture et l'oralité. Du 5 au 15 novembre 2013, tous les élèves de 6ème ont fait la connaissance d'Amadou Elimane Kane lors de 3 rencontres consacrées à la poésie, à l'échange et aux savoirs. Chaque élève a reçu un livre d'Amadou Elimane Kane, L'ami dont l'aventure n'est pas ambigüe, récit publié aux éditions lettres de Renaissances, Paris, 2013. Retrouvez toutes les étapes de ces rencontres en cliquant sur le lien ci-après : la-poesie-dans-tous-ses-etats-6eme-1.pdf la-poesie-dans-tous-ses-etats-6eme-1.pdf.

Les élèves de la classe de 3ème5 ont suivi une séquence autour de la poésie engagée et des voix de la Négritude. Du 28 janvier au 4 février 2014, tous les élèves de 3ème5 ont fait la connaissance d'Amadou Elimane Kane lors de 4 rencontres articulée autour de la poésie, du dire poétique et de l'écriture créative. Chaque élève a reçu un livre d'Amadou Elimane Kane, L'ami dont l'aventure n'est pas ambigüe, récit publié aux éditions Lettres de Renaissances, Paris, 2013. Retrouvez toutes les étapes de ces rencontres en cliquant sur le lien ci-après : Exposition bilan 3 5 f vrier 2014Exposition bilan 3.5 février 2014 (1.87 Mo). Cette intervention a fait l'objet d'un reportage vidéo réalisé par Marc Holfeltz de la Direction des Systèmes d'Information de l'académie de Paris : De la lecture au dire poétique avec Amadou Elimane Kane (reportage vidéo)

Ce projet a abouti à la publication d’un ouvrage intitulé Enseigner la poésie et l'oralité, Amadou Elimane Kane, éditions Lettres de Renaissances, Paris, 2014, réunissant toute la démarche pédagogique et le travail des élèves et à une lecture poétique orchestré par Radio Clype : Poésies Radio Clype

Ce travail a été présenté dans le cadre de la Journée Académique de la Documentation qui s'est tenue le 3 avril 2014 à la Bibliothèque Nationale de France. Poésie plurielle : lire, dire et écrire de la poésie avec Amadou Elimane Kane, écrivain poète et enseignant chercheur, Isabelle Chemin, professeure documentaliste au collège Charles Péguy, Michel Assedo, professeur de lettres au collège Charles Péguy et Gwénaëlle Guillerm, professeure documentaliste et fondatrice de Radio Clype. 

Img 0332

Img 335

Img 0340

 

 

 

 

 

 

 

Dscn0024Dscn0077 bisDscn0031

Dscn0084 bisDscn0083 bisDscn0089bis 

 

 

 

 

 

 

Dscn0101bis