$(document).ready(function(){ chargementmenu(); });

Résidences artistiques

La parole retrouvée, résidence artistique entre l'Afrique, les Caraïbes et sa diaspora

 
Cette résidence artistique est dédiée à la mémoire de nos amis Désiré Bolya Baenga, Léopold Congo-Mbemba et Daniel Biyaoula

20140928 103200

Du 5 au 19 octobre 2014, l'Institut Culturel Panafricain et de recherche de Yene a accueilli des écrivains et un artiste plasticien pour une résidence artistique et culturelle afin de renouer des liens entre l’Afrique, les Caraïbes et sa diaspora. L’Institut Culturel Panafricain et de recherche de Yene, dont la vocation est de mettre en œuvre des projets de création artistique, culturelle, pédagogique et citoyenne permettant des échanges locaux, continentaux et internationaux et lieu propice à la réflexion et à l’échange, a permis ces rencontres riches et denses de créativité durant deux semaines. Placée sous le signe de la culture, de l’art et de la mémoire, la résidence s’est articulée autour de la thématique de La Parole retrouvée pour faire renaître les liens culturels africains et caribéens à travers la littérature et les arts plastiques. Plusieurs artistes et invités spéciaux ont été à l’honneur durant 15 jours et ils ont pu échanger et construire une réflexion commune autour de la représentation culturelle africaine et ont réalisé ensemble une œuvre dédiée à la résidence. 
Mamapaté Diallo, artiste plasticien, Sénégal. Mapathé Diallo est artiste designer et consultant en image. Professeur, artiste travaillant auprès des enfants, il est également le fondateur du cabinet Pathé Design.
20141019 141136
Habib Demba Fall, écrivain poète et journaliste, Sénégal.
Journaliste, poète et écrivain, il est l’auteur d’un recueil poétique intitulé Le chapelet de rêve, publié aux éditions Acoria en 2007.
20141019 170403
Ndongo Samba Sylla, écrivain et Docteur en économie, Sénégal.
Ndongo Samba Sylla travaille au bureau Afrique de l’Ouest de la Fondation Rosa Luxemburg. Il est l’auteur de « Le Scandale commerce équitable. Le marketing de la pauvreté au service des riches », L’Harmattan 2013. Il est également un des auteurs du Manifeste pour la construction des États-Unis d’Afrique.

20141019 140915

Elimane Haby Kane, écrivain, sociologue et psychologue scolaire. Il travaille en ce moment à la rédaction d’un essai sur la citoyenneté et l’éthique en Afrique. Il est également un des auteurs du Manifeste pour la construction des États-Unis d’Afrique.

20141019 112710

Moussa Diallo, docteur es Lettres travaillant sur la thématique de la poésie pastorale peule. 

20141019 140956

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Cet évènement placé sous le signe de rencontres artistiques pluridisciplinaires pour offrir un véritable carrefour de la création, de la culture et du partage a vu également un grand nombre de visiteurs durant deux semaines : Monsieur le ministre des Affaires étrangères du Sénégal, Mankeur Ndiaye, Samba Buri Mboup, docteur en sciences humaines et en linguistique, Mustapha Seck, poète réalisateur, Abdou Ndao, sociologue et anthropologue, Fatimata Sy, enseignante, Mamadou Drame, enseignant chercheur en sciences du langage et directeur du département Cultures urbaines de l’Institut Culturel Panafricain et de recherche de Yene, Ibrahim Thiam, docteur es lettres, écrivain poète, Nathalie Chenet, enseignante, Gérard Chenet, écrivain, poète et dramaturge, Fatim, animatrice culturelle, You Wane Ba, femme de culture, Ardo Boubou Dia, étudiant, Youssouf Djiba, étudiant, Abraham Niassy, Directeur du département Jeunesse et numérique de l’Institut Culturel Panafricain et de recherche de Yene et Madame Ndongo Sylla. 

20141005 222650

Tout au long de la résidence, il a régné une véritable ambiance de générosité, de partages avec un niveau intellectuel de haute facture. Les échanges ont été profonds, fraternels et mémorables. Des débats et des discussions autour des grandes questions du 21ème siècle et de la place de l’Afrique dans le monde ont animé ces deux semaines. La presse nationale et les médias étaient présents également et ont fait un relais important de l’évènement (rubrique les médias parlent de l’ICP). 

20141005 223447

Cette résidence a été également l’occasion de faire se rencontrer l’école primaire et les artistes invités, avec la participation éminente d’Iba Sarr, directeur de l’école de Yene et toute son équipe pédagogique. Une classe de CM2 avec leur enseignant ont pu faire la connaissance des artistes et écrivains invités, Ndongo Samba Sylla, Elimane Haby Kane, Amadou Elimane Kane, Habib Demba Fall  et Mapathe Diallo lors d’une séance intitulée Se raconter, se rencontrer. 

20141019 112649

Chaque invité s’est présenté aux élèves pour expliquer son parcours et argumenter autour de l’importance de faire des études pour la réussite et l’exercice d’un métier. Les élèves ont été très réceptifs, curieux, attentifs et ont pu ainsi découvrir des professions variées.
L’Institut Culturel Panafricain et de recherche de Yene a également invité les acteurs de la ville de Yene lors de rencontres avec les artistes et les visiteurs et avec la participation du frère du chef du village Ali Sow et l’imam Alioune Faye.
Plusieurs réalisations artistiques ont vu le jour. Les réalisations plastiques de Mapathe Diallo intitulées Les Horloges de la liberté. Des textes ont été écrits et seront publiés dans un recueil collectif, La Parole retrouvée par Ndongo Samba Sylla et Afrique-Caraïbes, la mémoire affranchie par Habib Demba Fall. 

20141019 141115

20141019 14115320141019 170410
Nous remercions chaleureusement toute l’équipe de l’Institut Culturel Panafricain et de recherche de Yene qui a su être à la disposition de tous et a été à la hauteur de l’évènement. Merci à Siaka Goudiaby, à Issa Niang et à Oulimata Gueye. L’organisation de la résidence a été coordonnée par Kewuzâbe Leïla Brumier, Directrice du département Caraïbes & diaspora de l’Institut Culturel Panafricain et de recherche de Yene.

Amadou Elimane Kane, écrivain poète, enseignant chercheur et fondateur de l’Institut Culturel Panafricain et de recherche de Yene

La résidence a reçu le soutien de la Fondation Prince Claus Logo white 2

 

 

La Parole retrouvée, résidence artistique et littéraire du 5 au 19 octobre 2014

L'Institut Culturel Panafricain et de recherche de Yene a pour vocation de mettre en œuvre des projets de création artistique, culturelle, pédagogique et citoyenne permettant des échanges locaux, continentaux et internationaux.
 
L ‘Institut Culturel Panafricain et de recherche de Yene a le plaisir de vous annoncer sa prochaine résidence artistique et littéraire qui se déroulera du 5 au 19 octobre 2014. Celle-ci s’intitule La Parole retrouvée et sera placée sous la thématique des liens culturels africains et caribéens à travers la littérature et les arts plastiques, sous la coordination de Leila BRUMIER, Directrice du département Caraïbes & Diaspora, téléphone : (221) 70 463 96 82, email : kewu.consulting@gmail.com
 
Trois artistes seront à l’honneur et pourront ainsi, durant 15 jours, construire une réflexion commune autour de la représentation culturelle africaine et réaliser une œuvre dédiée à la résidence.
 
Hampaté Diallo, artiste plasticien, Sénégal
Habib Demba Fall, écrivain poète et journaliste, Sénégal
Ndongo Samba Sylla, écrivain et Docteur en économie, Sénégal
 
Cette résidence sera également l’occasion de faire se rencontrer l’école primaire, élèves et enseignants, ainsi que tous les acteurs de la ville de Yene et les artistes invités.
Cet évènement sera encore placé sous le signe de rencontres artistiques pluridisciplinaires pour offrir un véritable carrefour de la création, de la culture et du partage. Logo white 2
 
Avec le soutien de la Fondation Prince Claus
 
 

 

 

 

 

 
PathhMapathé Diallo est artiste designer et consultant en image. Diplômé de l’école nationale des arts de Dakar, ses recherches artistiques portent sur L’expression des signes et motifs adinkra, sur Les enfants et l’expression des masques et sur L’expression artistique dans la communication. Professeur, artiste travaillant auprès des enfants, il est également le fondateur du cabinet Pathé Design où il est conseiller en direction artistique. Ses œuvres sont exposées depuis 1999 à travers différentes manifestations artistiques, comme le festival de Jazz de Saint-Louis ou encore le DAK’ART et DAK’ART OFF. 
 

 

H demba fallHabib Demba Fall s’est essayé très jeune à l’écriture et la littérature. Titulaire d’un diplôme supérieur de journalisme de l’Université Cheikh Anta Diop, il a dirigé un quotidien et écrit pour différents organes de presse. Poète et écrivain, il possède un style profond, émouvant, brillant et universel. Il est l’auteur d’un recueil poétique intitulé Le chapelet de rêve, publié aux éditions Acoria en 2007. 

 

 

Ndongo Samba Sylla travaille au bureau Afrique de l’Ouest de la Fondation Rosa Luxemburg. Il a fait ses études universitaires en France, où il a obtenu son doctorat d’économie. Il est l’auteur de « Le Scandale commerce équitable. Le marketing de la pauvreté au service des riches » (L’Harmattan 2013, traduit en anglais par Pluto Press et Ohio University Press 2014). Ndongo samba sylla 2
Parmi les ouvrages qu’il a coordonnés figurent « Redécouvrir Sankara. Martyr de la liberté » (Exchange & Dialogue 2012), « Pour une Autre Afrique » (L’Harmattan 2014) et « Les mouvements sociaux en Afrique de l’Ouest » (L’Harmattan 2014). Ses travaux récents portent sur l’histoire du mot démocratie. Amateur des jeux de lettres, Ndongo Samba Sylla a été trois fois champion du monde de Scrabble francophone. 

Julien Creuzet, un artiste du 21ème siècle

Julien Creuzet est un artiste pluriel exceptionnel qui convoque plusieurs disciplines avec un talent unique. Avec ravissement, il traverse les frontières de l’art en nous révélant un univers plus que singulier, tout un monde poétique qui nous bouleverse en composant un art total qui parle aux âmes. Creuzet julien
Armé de poésie, de son, de vidéo, d’images, de symboles, Julien Creuzet invente tout un champ artistique qui permet à chaque fois un renouvellement du regard, comme un surgissement mystérieux. Ses œuvres sont destinées à la postérité mais elles demeurent aussi « mouvement » car elles se transforment au gré de son inspiration et surtout de la vie qui les traverse en permanence.
Les envolées poétiques de l’artiste, capable de jouer avec les mots, les images, les sons et l’oralité sont profondément captivantes, fascinantes même. Il y a chez Julien Creuzet une tension poétique forte, une littérature de l’art visuel qui se réinvente à travers des créations originales.
Les performances de Julien Creuzet possèdent un rythme qui fait sens et qui fait battre le pouls de notre humanité, l’extraordinaire humanité qui se dégage de ses prouesses artistiques et qui sont au service de la belle créativité dense d’arcs-en-ciel multiples.
De même que les matériaux qu’il utilise sont ceux de la terre, de ses débris, de ses écarts, de ses extravagances, de ce qu’il reste quand le temps a passé, de ce qu’on oublie et de sa simplicité aussi. Julien Creuzet est en quête de la vie qui est partout.
Diplômé du Studio National des Arts contemporains, le Fresnoy, de l’École Supérieure d’Arts et Médias de Caen et de l’École Nationale Supérieure des Beaux-arts de Lyon, Julien Creuzet possède les techniques majeures dans le domaine des arts et des médias et il talonne sans cesse l’excellence. L’harmonie et le musical semblent être constamment présents dans la parole de Julien Creuzet. Il dit que l’art ne se construit pas sur les théories mais sur l’expérience. Cependant, Julien Creuzet maîtrise suffisamment les concepts pour s’en affranchir et créer ainsi sa propre vision et faire jaillir la flamboyance. C’est le propre des grands artistes que de produire une nouvelle conception du monde.
Ayant forgé ses « armes miraculeuses », Julien Creuzet porte un regard sur la terre et sur la société qui, même s’il est solidement amarré aux principes de l’art, est totalement inédit.
Ce jeune artiste polymorphe très contemporain a un bel avenir devant lui et l’exigence qui le tenaille, les références et les liens qu’il construit avec ses influences imaginaires et réelles, sont une force qui le conduit à créer des allégories personnelles.
Artiste à part entière, Julien Creuzet est à l’évidence porteur d’un univers afro-caribéen mais qui se conjugue, comme il aime à le dire, dans le Tout-monde.  
Cette expression artistique et poétique étincelante brûle les planches du patrimoine négro-africain tout en proposant un universalisme, non pas béat, mais tout simplement fulgurant et remarquable.
Amadou Elimane Kane, poète écrivain, enseignant
et fondateur de l’Institut Culturel Panafricain et de recherche de Yene
 
Expositions personnelles
2013
Standard and poor’s, le nouveau monde, Galerie Dohyang Lee, Paris
Standard and poor’s, Toi, Tâche, Trauma, De là-bas, Espace d’art contemporain Camille Lambert, Juvisy-sur-Orge
2012
Standard and poor’s, Capitalis, Estatuas, Galerie Hypertopie, Caen
Standard & Poor’s, on the Way, the Price of Glass, Fondazione Sandretto Re Rebaudengo, Turin
 
2011
Ifé, vitrine de l’Unique, Caen
2010
Delta, Pavillon Savare, Caen
 
Résidences
2011/2012 Résidence Voyez-vous, Transat vidéo, Colombelles
2010 Résidence Station MIR, Hérouville Saint-Clair
2010 Festival Cellbutton, Yogyakarta, Indonésie
 
Julien Creuzet est représenté par la Galerie Dohyang Lee à Paris
Site Web de l'artiste
Book de l'artiste
Vidéo de l'artiste